L'escalier, ça marche !

Le coq-réveil de nouveau fonctionnel nous a réveillé avec difficulté mardi à 6h du matin, afin qu'Adrien et Matthias puissent aller avec Milton (un villageois) jusqu'à Tena (2h de marche et de bus) acheter le matériel manquant. Ils ont ensuite acheminé tant bien que mal 10 quintaux de bétons, 2 quintaux de barres de fer de 12m de long et de la peinture dans la voiture de Myriam. La peinture servira à réaliser les fresques mardi soir et mercredi en partenariat avec une artiste volontaire de la Casa Bonicelli de Tena. Pendant ce temps, les quatre autres, aidés des villageois, ont commencé la mise en place des coffrages. La municipalité d'Archidona a transformé la demi- heure de retard équatorienne en journée, nous livrant le sable promis le mercredi à 10h, alors que nous avions commencé les travaux à 6h. Nous avons donc dévalisé un bac à sable (inutilisé, no se preocupan) pour commencer le bétonnage.  L'efficacité et le savoir faire impressionnant des villageois nous a sidéré et permis de terminer l'escalier à 3h de l'après-midi. Nous enlèverons le coffrage lundi. Après tant d'efforts, la journée du jeudi fut consacrée à la récupération d'énergie et de sommeil, tout en prenant soin de nos petits bobos et violents coups de soleils touchant plus particulièrement les personnes à peau pâle issues des contrées plus nordiques... (Même en mettant régulièrement de la crème solaire 50+, promis maman !). Après avoir joué avec les enfants ce matin, nous irons assister cette après-midi à l'inauguration d'aménagements au bord du rio de Tena.
Ali tutsi !

Commentaires

  1. Bravo et bon courage pour les travaux!
    Sophie

    RépondreSupprimer
  2. On se réjouit de voir ce super escalier :)

    RépondreSupprimer
  3. Bravo à nos constructeurs ! Au Portugal, aussi on prend des couleurs et sans construire d'escaliers !
    Anne-Marie et Fred

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ne me Quito pas

Bienvenido a Wambula !

Goodbye Amazonia :(